mercredi 28 septembre 2016

Au sommet des Monges


Retour en montagne ! Avouez que ça vous manquait ? À moi aussi :-)

Mais pour l'occasion, changeons d'atmosphère, direction les Monges, petit massif confidentiel niché au centre des Alpes de Haute-Provence, et point culminant des Préalpes de Digne (2115 m). Une jolie découverte !


Départ du lac des Monges, la météo n'est pas au beau fixe mais l'averse aura la gentillesse d'attendre notre retour au bercail avant de tomber,



et le ciel bleu nous gratifiera de quelques magnifiques trouées lumineuses !



Mais à vrai dire, même sous les nuages, le charme opère.


Les paysages sont variés, au sortir de la forêt dense, le vert lumineux de la prairie vient contraster le gris minéral des crêtes,




On n'aura pas vu le loup, bien établi dans cette zone de présence permanente, mais une marmotte se cache dans cette photo (zoom resté à la maison, bien sûr).



Bon, pour la vue du sommet, on repassera. Mais faut avouer que ça a son charme non ? Et que ça permet de tester son sens de l'orientation au passage...


On n'était pas déjà passées par ici ?


Pause pique-nique au frais, nous permettant d'entrevoir la vallée au travers de jolies éclaircies,



Tant pis pour le sommet, la récompense est bien là !



On fait le plein de couleurs sur le chemin du retour,


et on profite des derniers rayons du soleil au bord du lac avant que les nuages ne le cachent à nouveau. Ce jour-là la montagne et sa quiétude s'offrira tout entière à nous : nous n'avons pas croisé âme qui vive de la journée...


Un petit air de Canada qui n'est pas pour me déplaire, et un massif qu'il me tarde d'explorer à nouveau !

dimanche 25 septembre 2016

Impressions Sud

 

Je reviens par la petite porte vous conter mon été... Impressions Sud.


Gorgée de soleil, tout comme les nombreux fruits et légumes dégustés... et cultivés !


Slow life à la française, version provençale.


Empreintes d'un patrimoine riche,


et d'une nature encore plus généreuse.

(si seulement l'homme pouvait éviter d'y laisser sa trace...)


Celle-ci ne finira pas dans l'assiette,


Mais nous partagerons volontiers son petit coin de paradis,



le temps d'une session land art au bord du Caramy.



Ça manque un peu trop de montagnes à mon goût, mais ça a son charme, non ?

vendredi 25 décembre 2015

Joyeuses fêtes !

Je passe en coup de vent vous souhaiter tout le tralala,


un Moucherotte pour Noël, ça vaut toutes les dindes aux marrons du monde :-)


On n'a pas de neige, mais on a du soleil !



Selfie en négatif





Ceci est une piste de ski... Bon, c'est pas demain qu'on va pouvoir chausser les skis, nous !

lundi 5 octobre 2015

Back in the game !

 - Photo M.D -

Après avoir passé de longs mois à ronger mon frein et à hanter les couloirs virtuels de c2c à défaut de pouvoir aller jouer dehors ; suivi d'un été assez mouvementé pendant lequel il a fallu retrouver ses marques, je l'annonce haut et fort : back in the game, et plus motivée que jamais !

Les comptes-rendus en retard commençant déjà à s'accumuler, il est grand temps de prendre 5 mn (disons plutôt 1 heure vu la vitesse de téléchargement des photos avec ma nouvelle connexion, hum) pour vous partager mes dernières aventures.

Pour ces premières vraies retrouvailles avec le rocher, direction les Bauges à la faveur d'un très chouette anniversaire, ou comment allier fiesta et sport, parce qu'on est des gens bien équilibrés, oui Madame.


Un retour à la montagne tout confort, faudrait pas non plus trop s'habituer : accueillis dans une superbe ferme baujue, après un dîner de rois et un petit déjeuner gargantuesque, notre objectif du jour est déjà en vue !



Ça commence tranquille,


la bonne vieille montagne à vaches, quoi.



Mais l'arête est proche, et le terrain s'incline. Le topo concernant la marche d'approche est plutôt confus, et ça se confirmera sur le terrain,


c'est parti pour une montée version chamois dans un terrain assez gras. Parfait pour la remise en jambes^^



Heureusement, l'attaque n'est plus très loin, et c'est parti pour la grimpe (enfin, les "quelques passages qui grimpent" plutôt), mais difficile de faire la fine bouche devant de tels paysages...



Il faut dire que là-bas derrière,

- Photo V.B. -


là dans le coin à droite, se trouve...


... "le plus beau lac du monde" dixit le local de l'étape ;-)

Il va falloir aller vérifier ça de plus près ! Affaire à suivre...



C'est vrai que ça en jette quand même, malgré les (ou grâce aux) nuages gris qui nous suivront toute la traversée, et en dépit de l'appareil photo un peu fatigué qui peine à capturer l'éventail des couleurs du jour.


Les Bauges dans toute leur vertitude ^^


Un regard dans le rétroviseur,



avant le bouquet final !!

Et en gambadant dans la descente, pour la première fois quasiment sans douleur, je peux vous dire que j'ai savouré mon bonheur. Une si bonne bande et de tels paysages, il ne m'en faut pas plus, merci les copains :-)


On redescend sur le plancher des vaches,


d'où l'on contemple le chemin parcouru,


avant de rejoindre notre petit havre de paix et de se faire une beauté (= enfiler sa plus belle polaire en bons grenoblois que nous sommes) pour danser jusqu'au bout de la nuit !